fbpx
Agence Middle - Marketing numérique à Montréal

Sylvie Gélinas, fondatrice de Noos

À l’Agence Middle nous avons la chance de côtoyer, dans nos vies professionnelles et privées, des femmes passionantes. En tant qu’Agence – pour le moment – 100% féminine, il nous semblait important de mettre de l’avant ces femmes qui nous inspirent. 

Noos, qu’est-ce que c’est?

Noos est un outil qui permet à ses utilisateurs d’avoir accès à des ressources, des méthodes et des outils Saas d’optimisation du temps d’intelligence par une information continue de qualité. 

À l’Agence Middle, nous nous en servons par exemple comme outil de veille stratégique pour nos clients. Grâce à ses critères de recherches et ses paramètres, Noos nous permet de rester à l’affût des nouvelles au sein des industries de chacun de nos clients. 

Entrevue avec Sylvie Gélinas, fondatrice de Noos. 

Quelle est la volonté derrière Noos?  

Noos est un résumé de beaucoup de volonté, dont celle de faire quelque chose de significatif. Pas juste une entreprise, mais une entreprise à impact avec une obligation de réussite. Notre mission est de valoriser l’intelligence des personnes pour leur permettre de contribuer efficacement et d’accélérer les prises de décisions durables. 

Nous sommes passionnés par le fait de révolutionner comment on peut soutenir l’ensemble des personnes d’une organisation ou d’un groupe à générer du sens, partager leur savoir, analyser et prendre de meilleures décisions. Nous engageons l’intelligence et les compétences d’analyse et de collaboration des personnes, afin d’accélérer les prises de décisions solides et durables. Notre souhait est d’être reconnu par nos clients comme la référence pour optimiser le capital d’intelligence collective. 

Quel est votre rôle exact au sein de Noos et comment celui-ci a-t-il pu évoluer depuis le début de l’aventure?  

Fondatrice et créatrice de la méthodologie Noos, j’agis comme présidente-directrice générale depuis sa fondation en 2017. 

Nous avons connu plusieurs étapes de développement, dont celle du projet initial en 2016 et le dépôt du brevet en 2017 (patent pending) grâce à la collaboration de Denis Poussart, professeur émérite et retraité de l’Université Laval. 

Nous avons ainsi réalisé un premier projet pilote grâce à un programme du service économique de la Ville de Québec, puis différents projets qui ont validé le produit. Nous faisons maintenant partie du projet Vitrine, également un programme de la Ville de Québec. Celui-ci  nous a permis de valider, d’améliorer et de promouvoir l’outil avec des partenaires qui ont implanté la solution au sein de leur organisation, dont Québec International. 

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer dans la création de votre entreprise et quelles ressources avez-vous utilisé pour les surmonter?  

Les défis ? Pénurie de main-d’œuvre qualifiée spécialisée dans notre secteur, Covid, financement, récession, innovation radicale…

Difficile de décrire comment cette période fut difficile (et motivante) et représente un contexte tumultueux nous obligeant à nous améliorer. À travers ces facteurs externes, et comme il s’agit d’une innovation de type océan bleu, il a fallu réellement faire toutes les étapes de démonstration à la dure pour valider qu’un réel problème existe et qu’il est urgent d’assister chaque personne dans l’organisation à prendre SES meilleures décisions. 

Nous avons également dû développer suffisamment notre solution pour valider qu’il s’agit d’une solution réelle à ce problème d’empowerment, puis développer une plateforme capable de scaler pour rencontrer les besoins des grandes organisations avec un grand nombre d’employés… Maintenant que la technologie est au rendez-vous et que les clients pionniers ont confirmé notre capacité et leur besoin, on entre dans le défi de commercialisation de masse : Comment faire comprendre la proposition de valeur importante et unique apportée par Noos et de dégager une stratégie de traction qui accélère le cycle de vente?   

Je ne peux pas passer sous silence le résultat d’une équipe TI incroyable, qui a finalement pu être réunie après quatre ans d’efforts, l’appui du milieu – dont la Ville de Québec, le MEI, Pari-CNRC, DEC, Le Camp, Datapreneur – et les conseils de nos clients pionniers, dont Québec international, la MRC des Chenaux et le fonds d’Emprunt, pour ne nommer que ceux-là.

Y-a-t’il des femmes qui vous ont inspiré à vous lancer dans l’entrepreneuriat technologique ?   

Nous avons la chance de nous trouver dans un contexte social où il est possible de miser sur la compétence pour avancer et se démarquer. En tant que société, on se retrouve  à un moment charnière où les différences de genre doivent être dépassées pour simplement mieux travailler ensemble à créer notre futur.  

Les modèles de personnes inspirantes pour moi sont donc davantage ceux qui désirent utiliser leur intelligence et leur pouvoir pour influencer les organisations par des valeurs de durabilité, une vision globale, dans le respect des personnes et la société.  Tout leader d’organisation qui ne vise pas à tout prix le profit économique, mais cherche à équilibrer viabilité et impact pour le milieu, les personnes et l’environnement sont ceux qui m’inspirent le plus.

Un consultant incroyable en stratégie d’affaires tenant compte de l’impact, Ghani Kolli de la firme de Credo Impact de Montréal, fait une excellente synthèse du type de leader recherché:  on doit passer du « comment être le meilleur au monde » à « comment pouvons-nous être les meilleurs pour le monde ». 

Avez-vous un conseil pour les femmes qui souhaitent se lancer en tech?   

Tout grand projet d’affaires et d’innovation exige le regroupement de plusieurs compétences. Comme individu, nous ne pouvons toutes les posséder. Je crois que l’on ne peut pas faire de grands projets en techno sans l’une des deux conditions suivantes : 

  • Être expert du domaine techno dans lequel on se lance OU 
  • Avoir un collaborateur de confiance et dans la durée qui dispose de ces compétences – ce qui a été mon cas. Mon expertise a pû être associée à la technologie et c’est le mix des deux qui a permis de créer une véritable innovation avec Noos! 

L’Agence Middle est très fière de pouvoir collaborer avec des femmes comme Sylvie, qui nous apportent des solutions pour développer nos compétences dans notre métier et qui nous inspirent et ouvrent la voie aux femmes dans le domaine de la technologie et cela en représentant les femmes à des postes à responsabilités dans l’industrie. 

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur le marketing, réservez une rencontre exploratoire! 

Laurana

Gestionnaire de médias sociaux

Découvrez aussi

Les cookies Google, on en est où?

Les cookies Google, on en est où?

Les cookies Google, on en est où?Nous l’avions annoncé en 2021, et nous n’étions pas les seuls: Google prévoit de supprimer, normalement d’ici fin...

Inscrivez-vous à notre infolettre

Et restez au courant de nos dernières nouvelles!

Merci de votre inscription! Retrouvez des nouvelles de l'Agence et de la Crew très bientôt dans votre boîte courriel!