Le chemin qui m’a menée jusqu’ici

La route

Wow! Que j’en ai vécu des étapes pour me rendre jusqu’ici. 

J’ai longtemps cherché ma voie. Je savais que je voulais faire de hautes études et que je voulais un travail qui me permettrait de m’épanouir et surtout, de me diversifier au fil des ans. J’ai pensé d’abord à l’enseignement, car j’adore apprendre. Par contre, je trouvais que ça me limitait dans mes choix futurs de carrière. Ensuite, j’ai pensé à la traduction. Ce domaine  m’interpelle beaucoup, puisque les langues et les cultures m’ont toujours fascinées. Problème inverse à l’enseignement: l’emploi n’est vraiment pas garanti, bien qu’il requiert au moins un Baccalauréat dans une discipline reliée. Je me suis mise à chercher sur le domaine des affaires et c’est là que je me suis rendue compte que je voulais un emploi caméléon! Un emploi qui me permettrait de travailler dans l’industrie que je voulais et toujours relever de nouveaux défis. Évidemment, pour ceux qui me connaissent avec mes idées de grandeur, l’histoire ne s’arrête pas là.

Lorsque j’ai débuté mes études au cégep, j’étais relativement discrète. Le domaine des communications et des affaires me passionnait beaucoup, mais puisque j’avais un grand manque de confiance en moi, je suis allée vers un domaine plus traditionnel: la comptabilité et la gestion.

Mes cours d’introduction à la gestion, en entrepreneuriat et en marketing comparativement à tous mes cours en finance et en comptabilité m’ont vite fait me rendre compte que je ne ‘’fittais’’ pas dans le moule: je ne pouvais pas m’exprimer! Étant donné que je suis une personne qui termine tout ce qu’elle entreprend, j’ai terminé mes études dans ce domaine. J’y ai acquis une structure hors du commun et des connaissances en finance qui me servent continuellement dans ma vie personnelle. Comme on dit, rien n’arrive pour rien!

Une fois ce bout de chemin fait et ma confiance ‘’boostée au max’’, j’ai entrepris un baccalauréat en administration des affaires (Et oui, évidemment!), mais avec une concentration en marketing. Ces études m’ont clairement permis de confirmer que j’étais à ma place dans le domaine des communications et du marketing.

La destination

Cet été, je termine ce parcours. Plus tôt ce printemps, j’étais donc à la recherche active d’un endroit qui me permettrait de développer mes talents. Comme on le sait tous, la vie en 2020 a été bien rock’n’roll à cause de la pandémie, et la recherche d’emploi y est passée aussi. Bien démoralisée, je ne croyais plus vraiment trouver mon emploi de rêve.

C’est quoi mon emploi de rêve? C’est de travailler pour une agence de marketing dynamique, qui permet de toucher au marketing de plusieurs entreprises, d’avoir ses propres clients avec qui interagir et leur apporter une valeur ajoutée. C’est d’avoir une équipe qui se complète et qui s’entraide. C’est d’avoir un emploi où m’épanouir. C’est d’avoir toujours de nouveaux défis à relever. C’est d’apprendre continuellement. C’est de se lever le matin et d’avoir hâte d’aller travailler.

Ok. Ça sonne vraiment ‘’cheesy’’, je sais. J’avais des grandes attentes. J’aime bin ça, rêver.

Le dernier sprint

Après avoir envoyé beaucoup trop de CVs pour des emplois intéressants et d’autres un peu moins (mais bon, il faut commencer quelque part, hein!), je me suis un peu découragée. J’étais prête à aller n’importe où, tant que je pouvais gagner de l’expérience. Et que ce passe-t-il quand on prend du recul, on remet les choses en perspective et on se fait confiance? La vie nous aide. J’aime y croire en tout cas.

Je fouinais donc encore une fois les mille et une annonces d’emplois. Je tombe sur l’offre de Middle et je suis ÉMERVEILLÉE. C’est même pas des jokes. Je lis 3 lignes et j’ai déjà envie d’y travailler.

Je commence donc les étapes du processus d’embauche. J’ai bien aimé le formulaire fourni: il y avait des questions et il fallait y répondre, comme une forme de sondage. On avait aussi des espaces pour s’exprimer. J’ai ‘’trippé’’ sur le principe, car pour se démarquer, d’habitude, il faut vomir une lettre de motivation. Oui, oui, vomir. Donc bref, on remplit notre formulaire, joint notre CV et le tour est joué. J’ai hâte!

Le point d’arrivée

Quelques heures après avoir soumis ma candidature, je reçois un courriel: je suis convoquée en entrevue! J’étais aux anges. En plus, ce qui était vraiment cool, c’est qu’on pouvait choisir sur leur calendrier la date et l’heure qui nous convenait pour l’entrevue par vidéoconférence (Covid oblige!).

J’ai donc ma première entrevue quelques jours plus tard. Tout de suite, l’équipe de recrutement aka Rebecca accompagnée de Gabrielle me mettent à l’aise. Elles sont très gentilles, ‘’easy-going’’ et vraiment pas stressantes. Je sens vraiment une bonne ‘’vibe’’.

Après cette entrevue, je reçois quelques jours plus tard… un test de compétences! Pour démontrer mes talents vis-à-vis toutes les autres candidatures retenues, je devais montrer mes capacités de rédaction en français et en anglais. J’ai vraiment aimé ce côté, qui me permettait de laisser aller ma créativité tout en leur montrant ce dont j’étais capable. Je trouvais ça vraiment original.

Quelques temps plus tard, on me convoque à une entrevue en personne. Enfin! J’aimerais tellement faire partie de l’équipe. Durant cet entrevue, les filles voulaient surtout voir si j’allais bien m’intégrer, si c’était un bon ‘’fit’’. J’y ai rencontré Rebecca et Gabrielle que j’avais déjà vues en vidéoconférence et également deux nouveaux visages: Karelle, la fondatrice et son chien Monsieur! Encore une fois, j’ai adoré l’étape du processus. Les filles m’ont tout de suite fait sentir bien et on voyait qu’il y avait une connexion.

Le lendemain, Rebecca m’appelait pour me dire que j’avais obtenu l’un des deux postes de gestionnaire des médias sociaux. Yes! Quelle joie et quel soulagement.

Travailler pour l’agence Middle

Mon rêve se réalise. En pleine apocalypse Covid, j’ai trouvé ma ‘’dream job’’: travailler pour une agence dynamique, qui permet de toucher au marketing de plusieurs entreprises, d’avoir ses propres clients avec qui interagir et leur apporter une valeur ajoutée. Avoir une équipe qui se complète et qui s’entraide. Avoir un emploi où m’épanouir. Avoir toujours de nouveaux défis à relever. Apprendre continuellement. Me lever le matin et avoir hâte d’aller travailler. Middle en fait même plus, car elle permet à toute son équipe de se développer en tant qu’individus et de trouver leur voie dans le vaste domaine du marketing digital, tout en leur offrant un environnement flexible et qui favorise l’autonomie. 

Merci de me donner la chance d’évoluer au sein de votre équipe les licornes. 

Joanie

Créatrice de contenu